Tous les articles anciens de Montségur 09

La vérité est dans les clous… Par un mathémaségurien futé

Grâce au mirador (dessin humoristique de l’article “les chasseurs auraient vu l’ours à Montségur”), je viens d’avoir la révélation.

grece003.gif Eurêka j’ai trouvé ! outilsmarteau002.gif

 

Pour comprendre les constructions autour du château il ne faut pas être historien mais mathématicien.

 Ne vous impatientez pas, braves gens, j’explique : La vérité est dans les clous (In clavibus veritas).

 En effet, il suffit de compter le nombre de clous trouvés en fouillant le site d’une maison, ensuite on détermine le nombre de clous par planche(4), on divise et on obtient le nombre de planches de la maison.

 IL suffit après ça, grâce aux bouts trouvés sur place, de mesurer la hauteur d’une planche, on multiplie cette hauteur par le nombre trouvé précédemment et l’on obtient la hauteur de la maison. Simple, génial, de l’histoire prouvée par la science.

Philippe le Mathématicien…

outilsmarteau006.gif

Et pour enfoncer le clou…
Le commentaire d’un artisan histoségurien chevronné :

 Il faudrait interroger les clous plus profondément car, pour résoudre le problème il faut connaître l’épaisseur de la planche, le nombre de clou qu’il a fallu pour fixer chaque planche et combien de clous sont restés pliés sur le site sans avoir été plantés…            

 Amis mathématiciens et historiens humoristes, notre modeste site poursuit l’enquête et attend vos informations éclairées. 

Affaire à suivre… outilsmarteau009.gif

Un commentaire pour “La vérité est dans les clous… Par un mathémaségurien futé”

  • De Canis Major de sa promotion – (25 novembre, 2008 à 18:25) :

Bande d’idiots d’historiens, j’ai tout compris. Vous mettez vos clous médiévaux et rouillés dans vos poches percées, vos comptes sont faux, vous en perdez, et moi, j’ai crevé un pneu sur le parking du supermarché. Ah ! elle est belle la science.

25 novembre, 2008 à 9:52


Laisser un commentaire